La sécurité des utilisateurs constitue une des principales préoccupations des constructeurs pneumatiques. Aujourd’hui, ces derniers proposent des pneus solides qui ont la capacité à continuer à rouler même en cas de crevaison. Voilà une évolution majeure dans le domaine de l’automobile.

La bonne conduite à adopter

Tout conducteur a au moins été surpris par une crevaison. Cela pourrait résulter d’une insuffisance de pression dans la pneumatique. Au cours de la conduite, cela entraine une forte résistance au roulement. Une crevaison peut aussi résulter de la pénétration d’un corps étranger souvent pointu à l’intérieur du pneu. Mais, lorsque le conducteur prend conscience qu’un de ses pneus est crevé en cours de route, la peur de faire un accident lui vient automatiquement. Son premier réflexe sera de vouloir s’arrêter. Mais, malgré cet instinct de survie, il faut éviter de s’arrêter trop sèchement pour ne pas perdre le contrôle du véhicule. L’idéal c’est de procéder à une petite accélération pour maintenir la tenue de route du véhicule surtout si celui-ci est lancé à grande vitesse.

La tenue de route avec un pneu crevé

Actuellement, les constructeurs de pneus mettent à la disposition des automobilistes des pneus qui peuvent continuer à rouler même s’ils sont crevés. Il convient juste de choisir le modèle adapté à chaque type de véhicule. Il existe des modèles composés d’un caoutchouc de renfort de flanc pourvu de Runflat. Particulièrement rigides, ils assurent un meilleur soutien au véhicule même en cas de crevaison. Avec ce type de pneu, même crevé, la voiture peut rouler jusqu’à une vitesse de 80 km/h maximum.
Mais, la plupart des voitures sont équipées de pneus classiques. En cas de crevaison, les pneus classiques peuvent rouler une courte période. Pour pouvoir parcourir une distance plus longue même en cas de crevaison, il est conseillé de choisir un pneu qui ne possède pas de chambre à air.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.