En France, les conducteurs des deux roues doivent avoir une couverture pour pouvoir rouler en toute sécurité. Toutefois, ils peuvent résilier leur contrat d’assurance à tout moment. Et s’ils décident de reprendre le guidon dans le futur, ils doivent avoir une couverture et réinscrire à une assurance. Comment être assuré après une résiliation ? Voici quelques conseils pratiques.

Négocier avec un assureur auto

Il faut savoir avant tout que l’assureur peut décider de résilier l’assurance d’un de ses clients dans le cas de :

– Non-paiement de la prime d’assurance ;
– Cumul de 3 accidents dans une année, responsable ou non ;
– Enfreint de la loi (excès de vitesse, alcool au volant, etc.).

Tous les ans, les compagnies d’assurance réalisent également une vérification de la capacité financière de ses clients pour garder les assurés solvables et résilier le contrat des clients dits « à risques ».

Que votre contrat ait été résilié pour trop de sinistres ou pour non-paiement, essayez toujours de négocier avec votre assureur pour tenir votre couverture. Si possible, veillez à ce que le contrat soit résilié à votre initiative et non à la sienne. Ainsi, vous ne serez pas considéré comme « à risques » auprès des autres compagnies. Vous ne serez également pas amené à vous retrouver avec des primes d’assurance élevées lors de votre nouvelle souscription.

Souscrire auprès d’une agence spécialisée en assurance moto pour résilié

Si votre assureur refuse de vous assurer, vous pouvez vous tourner vers les agences spécialisées en assurance moto pour résilié. Celles-ci assurent effectivement la couverture des conducteurs résiliés et malussés. Mais attention ! Elles proposent généralement un tarif plus élevé.

Néanmoins, il existe des assurances proposant des tarifs compétitifs pour les résiliations dues à un défaut de paiement et au retard de paiement. Cela permet à chacun de trouver un contrat adapté à ses besoins et à ses capacités financières. Pour souscrire une telle assurance, il suffit de conclure un contrat avec une agence de son choix. Celui-ci peut durer une année ou moins jusqu’à ce que le souscripteur décide de résilier le contrat.

À noter que l’assureur peut également être amené à résilier de nouveau le contrat de son client (l’assurance pour résilié) lorsque celui-ci commet trop d’accidents par exemple. Avant de signer un accord, il convient donc de bien lire les clauses afin d’éviter les éventuels problèmes.

S’orienter vers des compagnies pour malussés

Dans le cas où votre contrat a pris fin à cause d’une faute lourde de votre part, il est vivement conseillé de vous tourner directement vers les compagnies proposant des assurances pour malussés. Vous pouvez en trouver une sur https://www.assurance-auto-pour-resilie.fr. Ainsi, vous aurez moins de mal à trouver une assurance et cela vous éviterait de payer une amende de 3 750 euros pour la non-obtention d’une couverture. De même, vous éviterez les risques de rembourser des frais engagés dans le cas où vous avez été tenu responsable d’un sinistre sans assurance.

Les compagnies d’assurance pour malussés proposent généralement deux types de couvertures, assurance au tiers ou tous risques, qui peuvent tous être très élevés. Le mieux serait d’utiliser un comparateur d’assurance en ligne afin de trouver un contrat adapté à son budget ou au meilleur prix.

Faire appel au Bureau Central de Tarification (BCT)

Dans le cas où les compagnies d’assurance ont refusé de vous assurer, une alternative serait d’avoir recours au Bureau Central de Tarification (BCT). Cet organisme, totalement indépendant vis-à-vis des compagnies d’assurances, vous permettra d’avoir le minimum de couverture pour pouvoir conduire votre moto. Pour cela, elle va se trouver dans la contrainte d’obliger un assureur de votre choix à vous assurer et de fixer le montant de votre prime.

Bien que cette solution s’avère être avantageuse et accessible à tous, elle possède des inconvénients. Par exemple, les démarches administratives sont assez longues et complexes pour obtenir une assurance avec le BCT. Vous devez compter jusqu’à trois mois avant de retrouver une assurance et de pouvoir circuler à nouveau. L’organisme ne pourra également vous fournir qu’une assurance limitée à l’assurance au tiers et celle-ci ne dure qu’un an maximum.

La solution idéale est donc de se tourner immédiatement vers une agence spécialisée. Que vous soyez donc à la recherche d’une assurance moto pour résilié ou d’une assurance moto résiliée pour non-paiement, faites appel à une agence pour résilié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *